Centre de compétence national pour l'accessibilité des bâtiments

Au Luxembourg le "shared space" est  nommé "Zone de rencontre". Ce nouvel espace de convivialité pose toutefois des problèmes d'orientation aux personnes déficientes visuelles.

 

Définition

"Le Shared Space est une philosophie d'aménagement attrayante des rues commerçantes et des artères principales urbaines. Ce n'est cependant pas un concept nouveau puisqu'il est depuis longtemps intégré à la réglementation allemande. Des projets Shared Space ont d'ores et déjà été mis en oeuvre et ont permis de revaloriser l'espace urbain sur les routes et les places sensibles. Ils reposent sur la communication entre les usagers de la route dans un espace presque entièrement vidé des règles de circulation, des feux et des panneaux de signalisation habituels. On observe généralement une amélioration de la sécurité routière dans les espaces étudiés. On observe cependant des conflits qui mettent en lumière les limites et les conditions d'application de ce concept."

Extrait de: "Sense and Nonsense of Shared Space - A contribution to make a popular design philosophy more objective - Univ.-Prof. Dr.-Ing. Jürgen Gerlach, Drs. Rob Methorst, Dipl.-Ing. Dirk Boenke, cand.-Ing. Jens Leven"

 

Problématique

Le "shared space" repose sur la communication entre les usagers. Ceci pose naturellement un problème aux personnes malvoyantes ou aveugles. Malheureusement, les "shared space" ne disposent plus de la plupart des repères tactiles indispensables aux personnes aveugles et malvoyantes pour s'orienter tels que, par exemple, les bords des trottoirs.

Afin de rendre le "Shared space" utilisable pour les personnes déficientes visuelles, il est dans la plupart des cas nécessaire de mettre en œuvre un concept de lignes de guidage tactiles. Cet espace doit en outre être accessible à toute personne à mobilité réduite.

 

Exemple

Strassen, rue des Romains en face de la Mairie.

Lignes de guidage tactiles dans la rue des Romains

Le début de la ligne de guidage tactile est indiqué par une zone d'attention de laquelle part la ligne de guidage. Des zones de changement de direction indiquent les passages pour piétons, l'entrée vers les bâtiments publics ou l'arrêt de bus.

La configuration de la ligne de guidage tactile est codifiée. L'ADAPTH, ensemble avec les membres du MEGA ont adopté la norme allemande (DIN32984) conseillée par le DBSV. C'est la seule norme à appliquer au Luxembourg pour avoir un système cohérent.

Traduction google

frendeitptes