Vérification de l'accessibilité des bâtiments
Aménagement du logement
Avis sur les infrastructures de transport collectif
Aménagement de la voirie / zones de rencontre
Participation à l'èlaboration du règlement sur l'accessiblité
Accès au bâtiments
Conseil pour le choix d'aides techniques
Conseil pour l'aménagement de véhicules
Conseil pour une mobilité accessible à tous
Conseil pour le transport de personnes à mobilité réduite

Des sanitaires accessibles à tous. Cette année, la loi sur l’accessibilité des bâtiments devrait être revue et corrigée par le ministère de la Famille. La version actuelle, datant de 2001, n’est plus à jour.

Le numéro 5 de Neomag en format pdf peut être téléchargé depuis le site de Neobuild : Neomag 05.

Miniature de l'article à la page 51 du magazine L’esprit de cette loi et de son règlement découle de la Convention relative aux droits des personnes handicapées de l’Organisation des Nations unies, ratifiée par le Luxembourg en 2011. Elle vise à assurer la dignité et l’égalité devant la loi, les droits humains et les libertés fondamentales des personnes souffrant de handicap. En vertu de cette convention, chacun doit pouvoir profiter des mêmes services sans contraintes, quelles que soient ses capacités.

Comment la loi va-t-elle évoluer en 2017 ? « La loi ira plus loin dans le sens où elle ne concernera non plus seulement les bâtiments et espaces ouverts au public relevant de l’État ou des communes, mais aussi ceux du domaine privé. Sont concernés, par exemple, les hôtels et restaurants, les centres commerciaux, les cabinets médicaux, etc., mais également les parties communes de nouveaux ensembles résidentiels », répond Fabiano Munisso, « La loi s’appliquera à toutes les nouvelles constructions ouvertes au public et, pour l’État et les communes, il est prévu une mise en conformité du patrimoine existant dans un délai bien précis, mais qui fait encore l’objet d’une étude ».

C’est aussi au niveau de sa mise en œuvre que la réglementation sera plus rigoureuse. « Prenons l’exemple des sanitaires. Elle imposera de créer des toilettes accessibles partout où il y a aura des sanitaires « classiques » : un WC femme et un WC homme accessibles s’ils se trouvent dans le bloc sanitaire ou un WC asexué s’il est hors du bloc. L’accès aux WC doit pouvoir se faire des deux côtés de la cuvette.
Si cette possibilité n’est pas donnée, il faudra en créer deux : un avec accès à gauche, l’autre à droite. Dimensions des WC et des barres, espace entre les barres, espace par rapport aux murs, hauteur des différents éléments, aire de rotation, espaces d’approche du WC et du lavabo, espace d’utilisation de la porte qui, dans le meilleur des cas, devrait être une porte coulissante, auront des caractéristiques clairement définies et plus compréhensibles pour les installateurs », indique Fabiano Munisso.

Le but final est le Design for all, comme le souligne le directeur de l’ADAPTH : « L’idéal est d’aller plus loin, de ne pas faire de différence entre personnes en situation de handicap et personnes valides en créant des espaces et services communs utilisables par tous, qui répondent d’emblée à tous les besoins sans nécessité de solutions spécifiques ».

Mélanie Trélat

 

Les détails pour l'aménagement de sanitaires se trouvent sur notre site, suivez le lien vers Sanitaires - plans et dimensions.

Traduction google

frendeitptes